Evénements I

Psychopathologie du quotidien
(paru chez Seuil en 1995 et en coffret poche en 2001)
Beaucoup réagissent à l’événement en s’étonnant non pas de lui mais de ne pas l’avoir prévu: comme si notre vocation normale était de tout prévoir et de faire en sorte que rien n’arrive, que rien ne nous arrive. Nos idéaux de prévision cachent un énorme désespoir. Voici donc une suite de flashes, d’éclairs sur l’événement réel et concret – “rebonds” dont beaucoup ont paru dans la presse, dialogues aigus avec le temps, allant du sport au sida, du Proche-Orient qui brûle au bloc de l’Est qui se dégèle, des attraits de l’argent aux vertiges du sacré, du chômage insidieux au “racisme” ordinaire – bref, beaucoup de surprises, de points critiques qui sont la texture même de nos vies. Ces entrechocs surprenants entre le vécu et l’invivable éclairent autrement nos modes d’être. Ce sont des récits de la pensée, comme si elle était une fable ou une histoire dont l’événement serait un éclair.
Chaque texte est dû à un déclic, à une secousse, qu’il transmet. Il y fallait un analyste original, à l’esprit libre de toute chapelle ou allégeance, sensible à ce qu’il appelle l’événement d’être.