Entre-deux

L’origine en partage
(paru chez Seuil en 1991 et en poche en 1998 et en 2003)
Par ces temps de grands malaises identitaires, subjectifs et collectifs, où les frontières vacillent, où l’identité fait problème – tantôt elle chavire et tantôt elle se crispe -, on découvre avec surprise que le concept de différence est lui aussi insuffisant pour rendre compte de toutes ces effervescences : il est trop simple, trop figé… Nous décrivons ici ces lieux par lesquels on passe pour devenir différent, et tenter de faire quelque chose de “sa” différence ; ces moments où nous sommes “entre-deux” ; dans les contextes les plus variés l’écrivain qui se débat entre deux langues, la femme qui, pour accéder à sa propre féminité, doit se dégager de la Femme originelle, l’adolescent ou le jeune qui cherche à faire le pas sans passer à l’acte ou, simplement, se ranger, et même le chômeur cherchant “une place” (qui ne soit pas un simple trou) -, tous passent par un entre-deux.
Celui-ci se révèle être un passage ou une impasse, selon que l’origine qui se rejoue dans cette épreuve se révèle accessible ou pas à une sorte de partage – qu’il s’agit justement d’éclairer.